Quels sont les pièges à éviter lorsque l’on achète une voiture d’occasion ?

Voiture occasion

Publié le : 20 octobre 20226 mins de lecture

Le moment le plus frustrant est celui où vous découvrez qu’une voiture neuve ou d’occasion présente des défauts que vous n’aviez pas remarqués avant.

Saviez-vous que l’achat d’une voiture d’occasion plutôt que d’une voiture neuve présente de nombreux avantages ? Et aujourd’hui, les voitures d’occasion attirent davantage l’attention que les voitures neuves. Mais il est important de savoir comment éviter les pièges pour ne pas avoir de mauvaises surprises et acheter judicieusement. Voici quelques conseils pour éviter les pièges parfois tendus par des vendeurs peu scrupuleux et pour être prudent.

N’oubliez pas de bien vérifier les composants intérieurs !

Concernant l’intérieur de la voiture d’occasion à Angers, ce n’est pas la propreté qu’il faut regarder, mais l’état des tissus, des moquettes et des plastiques. En particulier, vous devez comparer le kilométrage indiqué sur le tableau de bord avec le kilométrage indiqué dans le manuel d’entretien ou sur la liste des réparations fournie par le concessionnaire.

Il est également fortement recommandé de vérifier tous les instruments du tableau de bord, tels que le frein à main ou la climatisation pour s’assurer de leur bon fonctionnement. Enfin, il va sans dire qu’un essai routier est indispensable. Lorsque vous conduisez, vous devez prêter attention au bruit du moteur, au comportement de freinage de la voiture et aux sensations de tenue de route. Vous devez aussi vérifier le changement de vitesse. À savoir que toute course courte de la pédale d’embrayage est un signe important que l’embrayage doit être remplacé rapidement. Pour tout complément d’information, consultez le site spvautomobiles.com.

N’achetez pas la première voiture que vous rencontrez et éliminez les extras !

Ne vous contentez pas de regarder la première meilleure voiture occasion pas chere, que ce soit chez un concessionnaire ou depuis votre domicile.

Peur de se retrouver avec un raté absolu sur les mains, même si une voiture répond nettement à vos besoins, cherchez toujours une autre voiture jusqu’à ce que vous soyez satisfait. Comparez les offres de différents concessionnaires pour une marque donnée afin de trouver la meilleure offre. Si vous n’êtes pas sûr de ce dont vous avez besoin, vous pouvez toujours comparer les options.

Une fois que vous avez trouvé le concessionnaire le plus proche, recherchez des voitures similaires dans les salles d’exposition et vérifiez les promotions correspondantes. Sachez que diverses remises sont proposées par la majorité des concessionnaires. Cela ayant pour but de convaincre les acheteurs avec des « offres exclusives ». Surtout, ne vous laissez pas prendre par les mots, même s’il s’agit de votre marque ou de votre type de voiture préférée.

Ne faites pas un contrôle sans l’aide d’un tiers ou d’un mécanicien automobile !

Avant d’acheter une voiture, n’oubliez pas de vérifier les parties de la carrosserie après un essai routier.

Lorsqu’il s’agit de l’extérieur d’une voiture, il n’est généralement pas difficile de repérer les défauts de la carrosserie. Toutefois, il faut se méfier des peintures récentes, qui indiquent souvent des réparations récentes, ainsi qu’un accident dont la gravité et l’étendue sont difficiles à évaluer.

Plus encore, faites attention au moteur, qui réserve souvent de mauvaises surprises. Même si vous n’avez pas pu vous faire accompagner par votre mécanicien, ou si vous n’avez pas pu inviter un ami, un examen approfondi est recommandé.

Demandez à un mécanicien automobile de vérifier, ou demandez à un ami ou à un membre de la famille leurs avis concernant le véhicule. Il est préférable de demander un deuxième avis, car cela vous permettra de savoir si le problème a été entièrement détecté.

Les fuites d’huile constituent un problème plus important et vous ne devez pas hésiter à regarder sous la voiture et à vérifier que le plancher ne présente pas de taches d’huile. Une fuite d’huile n’indique pas nécessairement un problème mécanique grave, mais vous pouvez décider d’effectuer des vérifications supplémentaires pour éviter toute difficulté après l’achat.

N’oubliez pas de vérifier l’état financier du véhicule et faites en sorte d’obtenir la documentation nécessaire !

S’il s’agit d’une ancienne voiture, vous devez savoir comment le propriétaire précédent a payé et entretenu la voiture. Et si la voiture que vous voulez acheter est en fait toujours endettée ?

N’oubliez pas que lorsque la voiture est financée, vous n’êtes pas le propriétaire, mais vous êtes un détenteur enregistré.

Pour négocier avec le concessionnaire, contactez la société de financement. Si le concessionnaire n’essaie pas de résoudre le problème, vous pouvez refuser. Vous êtes légalement tenu de retourner une voiture d’occasion imparfaite dans les 30 jours suivant l’achat. Ce droit s’applique uniquement aux véhicules achetés auprès d’un concessionnaire, et non dans le cadre de ventes aux enchères, à des fins professionnelles ou de ventes privées.

Par ailleurs, il existe un certain nombre de documents qui doivent être soigneusement vérifiés avant de négocier le prix et de conclure l’affaire. Par exemple, vous devez éviter de négocier un véhicule sans entretien technique de six mois. De même, il vaut la peine de vérifier la carte de garantie dont disposent tous les vendeurs sérieux, qui indique « absence d’opposition et de gage ».

Véhicules d’occasion BMW à Vienne : le luxe sans le prix fort !
Les étapes essentielles pour vendre votre voiture avec succès

Plan du site